samedi 24 février 2018

Vendredi 23 février 2018 : le col de la Pousterle. 950m de dénivelé


13 Participants: Sabine, Guillaume, Max, Daniel, Rosine, Michel H, Nathalie,  Michel T, Anne, Michel R, Charlely, Alain, Patricia.

C'était la Gardiole au dessus de Chantemerle dans le Briançonnais que nous voulions faire mais la météo étant très pessimiste pour ces contrées, Sabine a lancé l'idée de la Pousterle.
Très bon choix d'autant plus que par chez nous le ciel est assez beau, bleu avec quelques nuages pas gênants.

Départ 8h15 pour les Gourniers où nous garons les voitures.

Après les contrôles de DVA nous entamons la montée dans une belle lumière et une température douce.
Au sortir de la forêt nous montons rive gauche et devons mettre les couteaux car la neige est dure face sud.

Dimanche 18 février 2018 : Le col de Bramousse. 1200m de dénivelé


17 participants: Bruno, Guillaume, Françoise, Nathalie, Michel H, Arnaud, Clara, Benjamin, Michel T, Anne, Christine, Bernard, Jean-Luc, Alain, Patricia, et Martine en raquettes.

Après le temps pourri de samedi, une superbe journée de grand beau temps s'annonce. Une couche de neige est tombée après la pluie, ce qui embellit tout.
Le col de Bramousse a remplacé la crête du Lauzet prévue sur une idée de Nathalie. Très bonne idée car ce beau vallon est à l'abri du vent.
Contrairement à la dernière fois (13 décembre 17), nous avons le soleil dès le départ : Nous commençons la montée sur la route bien enneigée après avoir réglé les problèmes de stop ski pour Clara.
A Bramousse les photographes s'extasient... Et nous continuons, chacun à son rythme avec des regroupements.

Vendredi 16 février 2018 : le col de la Gardette et la Fourche. Dénivelé. 750m ou 900m


8 Participants: Michel R, Françoise, François, Michel H, Daniel, Rosine, Alain, Patricia.

Après la superbe rando de mercredi, nous espérons trouver encore de la bonne neige.
Départ 8h pour la base de loisirs de Réallon où nous retrouvons Michel R. Aucun des participants n'a déjà gravi le petit sommet de la Fourche.

Ce n'est pas le grand bleu mais le temps est agréable avec une température douce et sans vent.
Nous montons dans la forêt en suivant le GR 50. La trace est faite, bien sûr, et elle est à l'ombre ce qui garantit une neige agréable pour la descente.

jeudi 15 février 2018

Mercredi 14 février 2018 : Le Piolit par l'arête Nord (2464m) 1260m de dénivelé et 15,1 km.


8 Participants : Daniel, Dominique, Michel, Nathalie, Philippe, Florence, Alain, Patricia.

Nous nous souviendrons de cette saint Valentin et surtout de la superbe boucle en 8 que nous avons faite vers le Piolit.
Cela faisait quelque temps que nous avions envie d'aller dans le Champsaur.

L'occasion se présente ce mercredi avec de bonnes conditions de neige et une météo superbe... Et une petite couche de neige fraîche tombée la nuit !
Départ 8h pour Ancelle puis le Peintre où nous garons les voitures.

Nous commençons la montée par la piste de ski de fond rive gauche puis montons jusqu'au col de la Pourrachière. Toute petite pause avant de prendre la belle arête Nord sur laquelle nous devons mettre les couteaux. La vue est splendide.

Dimanche 11 février : 22 éme Widman. Mont Guillaume ou Chapelle des Séyères. 1300m ou 900m de dénivelé.


Une cinquantaine de participants à ski, en surf ou en raquettes venant de l'Ubaye, Marseille, Briançon, Guillestre, Gap ou Embrun.
Encadrants : Dieter, Bruno, Sabine, Max, Patricia pour le ski et Martine pour les raquettes.

La mise en place de ce traditionnel rassemblement commémorant la première ascension à ski d'un sommet alpin par le lieutenant Widman, commence avant 8h sur le parking au-dessus de Château Caléyères où notre président Guillaume apporte les tables et le barnum avant de vite rentrer à la maison afin de soigner sa grippe.
Quelle guigne ! Une météo au top, une belle longue liste de joyeux participants et l'acteur principal de ce beau rassemblement nous fait défaut !
Alain reste en bas comme d'habitude pour tout installer et mettre en chauffe le vin chaud.

Après le contrôle des DVA par Max, nous nous rassemblons afin que le photographe du Dauphiné ait de quoi alimenter son article avec une belle photo de groupe.
Dieter part devant avec les skieurs rapides et les surfeurs suivi par Max et Sabine. Bruno et Patricia suivent avec les moins pressés tandis que Martine prend totalement en charge les raquettistes.
Evidemment la file s'étale, chacun progressant au rythme de son choix, en privilégiant bavardage ou rapidité.
Le temps est absolument splendide : belle neige-même si elle rare sur les premières pentes- et ambiance carrément printanière.

Vendredi 9 février 2018 : Col de l'Aupillon (2800m), 1150m de dénivelé


12 Participants : Sabine, Max, Régis, Françoise, Alain2, Jeff, Joëlle, Serge, Nathalie, Michel, Alain1, Patricia.

Cela faisait un moment que Max regardait ce sommet et l'occasion se présente enfin : très bonnes conditions de neige et météo excellente.
Pour plusieurs participants ce sera une découverte.

Départ à 8h car Nathalie et Michel doivent être rentrés tôt afin d'assister à une pièce de théâtre dans laquelle Arnaud joue.
Il fait bien frais au départ, ce qui encourage à avancer rapidement. La qualité de la neige semble excellente. Nous trouvons le soleil en arrivant dans le vallon de l'Eissalette. Max creuse un trou près de la cabane du Lac afin d'analyser les différentes couches de neige, en attendant les derniers qui bavardent.

Mercredi 7 février 2018 : Tête de Fouran (2460m) 1050m de dénivelé.


12 Participants : Bruno, Claude, Françoise, Marie-Hélène, Jeff, Florence, Philippe, Auréliano, Daniel, Dominique, Alain1, Patricia.

Une valeur sûre cette Tête de Fouran !
Nous partons à 12 du carrefour avant les Guieux.
Journée splendide...encore ! Et la neige s’annonce très bonne.

Nous suivons la piste jusqu'à Mikéou puis attaquons dans les pentes.

Montée très agréable avec une température douce et pas de vent. Tout baigne !

Le sommet est vite atteint. La vue y est très belle mais pas question d'y rester pour le pique-nique car une petite brise refroidit l'atmosphère.
Les premiers virages se font sur une neige travaillée par les vents mais pas désagréable à skier.