dimanche 26 mars 2017

Dimanche 26 mars 2017 : La Ratelle (2568 m) 928m de dénivelé

Participants : Anita et Alain, Bruno, Guillaume, Sabine et Rémi, Max, Pascal, Karyne, Muriel, Marie-Hélène, Alain et Patricia.

On n'y croyait pas toute la semaine avec le mauvais temps annoncé pour le WE mais vendredi les prévisions ont changé, on a sauté sur l'occasion de ressortir les skis. 
La neige fraîche tombée en quantité samedi incite à la plus grande prudence. Ce sera donc une Ratelle...
Le passage à l'heure d'été nous permet de garder le RDV à 8h après une nuit écourtée.

dimanche 19 mars 2017

Vendredi 17 mars 2017 : Le Queyrellet. (2776 m)

Participants : Sabine et Patricia, Joëlle et Serge, René, Jean-François, Michel, Karyne.

Le choix des courses devient de plus en plus délicat avec la chaleur qui fait fondre à grande vitesse le peu de neige de l'hiver.
Sur le conseil d'amis, nous jetons notre dévolu sur le Queyrellet avec un départ plus matinal à 7h30.

Temps incroyablement beau sans l'ombre d'un nuage et sans vent !
Nous démarrons du Pied du Mélézet sur la piste de ski de fond pour aller au fond du vallon à gauche.
Le parcours est assez délicat, surtout au passage d'un verrou : étroitesse, neige glacée, ruisseau, terrain très accidenté, tout y est pour s'exercer aux difficultés de la rando. Jean-François qui fait sa première course avec nous fait son apprentissage agrémenté de chutes...

Dimanche 5 mars 2017 : Le Méale (2426 m)


Participants : Dieter, Guillaume, Michel, Alain et Patricia, Bruno, Christine et Bernard, Pascal, Gérard, Patrick.

Le risque d'avalanche étant encore assez élevé après les dernières chutes de neige, c'est vers une valeur sûre que nous  nous dirigeons. Le ciel est d'un bleu magnifique et avec la neige fraîche décorant tous les arbres, cela fait des paysages époustouflants de beauté.
 
A Praveyral nous pouvons garer les voitures comme vendredi, au bas du chemin ce qui nous évitera d'avoir à remonter après la course.

dimanche 12 mars 2017

26 février : le Piolit (2464 m) 1300m de dénivelé

Participants : Rémi, Bruno, Laurent, Bernard, Gérard, Frédéric, Daniel et Dominique, Alain et Patricia.

Météo encore au top ce dimanche. Nous partons pour Ancelle jusqu'au hameau du Peintre.

Le peu de neige nous effraie un peu mais nous chaussons tout près des voitures. Pas question de prendre la piste de fond du vallon de Rouanne Haute : elle est totalement déneigée.
Nous décidons de prendre la piste de fond rive gauche qui nous emmène au col de la Pourrachière. La neige est dure, des pierres et des branches la ponctuent... Mais le parcours devient vite agréable au sortir de la forêt. Du col il faut redescendre sans dépeauter afin de rattraper le circuit habituel.

24 février : Costa Rouenda (2752 m). 1100 m de dénivelé.

Participants : Alain et Patricia, Bruno, Hélène, Max, Pascal, Michel, Muriel.

Encore une idée de Max qui a envie depuis un moment de faire la traversée.
La météo est incertaine mais nous ne nous décourageons pas et entamons la montée au départ des Orres vers le col de l'Eyssalette (col de l'Ane).
Nous ne sommes pas seuls !... Certains s'arrêtent au col mais beaucoup continuent jusqu'au sommet qui s'atteint après un déchaussage obligatoire à cause du manque de neige sur l'arête.

samedi 4 mars 2017

Mercredi 22 février : Crête de Panestrelle (2750 m)

Participants : Max, Bruno, Pascal, Gérard, Hélène, Joël, Alain et Patricia.

Max avait envie de faire du dénivelé (1500m au moins), Alain voulait aller à la crête de Panestrelle depuis un bon moment... Certes il n'y a "que" 1360 m environ à grimper mais le caractère vraiment sauvage de cette rando dans ce coin très peu fréquenté du Queyras a fait l'unanimité.
Et tous les participants ont été ravis malgré un assez long parcours sur piste pour commencer la rando... et pour la terminer.

Dimanche 11 Février - 21 éme Widman

Jusqu'au dernier moment, le manque de neige a pesé sur l'organisation de cette 21éme Widman.
Mais les chutes du week-end précédent ont permis de partir ski au pied de Valente.
C'est donc une vingtaine de skieurs, 3 raquettistes et une piétonne qui se sont élancés à l'assaut du Mont Guillaume.